mardi 11 novembre 2014

La Foire du livre de Brive-la-Gaillarde

J'ai passé le week-end dernier à la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde. C'était la 33e édition, présidée par Jean Teulé. Pas moins de 300 auteurs étaient au rendez-vous ! 
Au cours de mes deux journées de foire, entre deux conférences, j'ai pu rencontrer (et obtenir quelques dédicaces au passage, bien sûr...) des écrivains connus, comme Clara Dupont-Monod (que j'aime beaucoup !), Jean d'Ormesson, David Foenkinos, Serge Joncour, Jean-Christian Petitfils, Eric Reinhardt, Jean Teulé, Amélie Nothomb...
Je suis arrivée au centre de Brive à 14 h, et je n'en croyais pas mes yeux quand j'ai vu la file d'attente pour entrer dans la salle ! Une heure d'attente le samedi après-midi, et d'après ce que j'ai entendu dire, le matin, la foire était tout aussi fréquentée. Attendre patiemment, debout, 30, 40, voire 50 minutes pour rencontrer des écrivains, faire dédicacer un livre, assister à une conférence, ou même prendre en photos des célébrités (comme les frères Bogdanov ou Julien Lepers... si, si, ils ont un fan club !), il faut vraiment, vraiment être passionné ! (à part pour les quelques personnes non civilisées qui se permettent de passer devant tout le monde, tranquillement, sans un mot, comme si de rien n'était... des papis et mamies qui ont tout leur temps, sans doute, mais qui estiment que leur temps est plus précieux que celui des autres.)
J'ai donc attendu environ une heure avant qu'un vigile passe tout mon corps au détecteur et fouille mon sac (eh oui, plan Vigipirate oblige...) et de pouvoir enfin mettre les pieds dans la salle. On commence obligatoirement la visite par l'espace « jeunesse », qui était plutôt calme (et réduit) comparé à l'espace « littérature », où il était parfois impossible de circuler tant les allées étaient noires de monde et certains stands créaient de véritables bouchons : certaines personnes n'ont pas hésité à attendre près d'une heure pour obtenir une dédicace !
Le lendemain, le dimanche à 10 h, était organisée une dictée savamment composée par Jean-Joseph Jullaud et à laquelle j'ai participé avec joie (bon, je n'ai pas gagné de prix, mais l'important c'est de participer... non ? Et j'ai appris des mots dont je ne soupçonnais même pas l'existence, par la même occasion !). J'ai tout de même été étonnée de voir que dès 9h du matin, un dimanche, tant de monde fasse déjà la queue avant l'ouverture des portes, et que dès 9h30 la salle où devait se dérouler la dictée était déjà pleine à craquer !
Bref, j'ai passé un week-end au milieu des livres et des écrivains, le tout dans une bonne ambiance, malgré la foule et la file d'attente à l'entrée et avant chaque dédicace : un vrai régal, le paradis des lecteurs !

1 commentaire :

  1. merci pour cet article qui nous a fait vivre un peu de ton expérience :)

    RépondreSupprimer

"
"